Etat des lieux - Carte 29 : Prélèvements pour l’alimentation en eau potable dans le bassin versant Scarpe aval

Etat des lieux – 2019 - PNR Scarpe-Escaut © SAGE Scarpe aval

En 2016, près de 20 millions de m3 ont été prélevés dans la nappe de la craie sur le territoire du SAGE, contre 28 millions en 1982 et contre 35 millions dans les années 70. La tendance globale des prélèvements est à la baisse. [1]

Cette baisse de la consommation d’eau s’explique essentiellement par la baisse de l’activité industrielle et est à mettre en lien avec la tendance à la hausse des niveaux de la nappe de la craie.

Les prélèvements domestiques ont tendance à diminuer également. Ceci est en partie expliqué par l’amélioration des rendements des réseaux de distribution d’eau potable : en 2012, 42% de la population du SAGE est desservie par un réseau de distribution d’eau potable dont le rendement est supérieur à 80%[2], contre 23% en 2009. Les rendements sont globalement à la hausse.

On peut s’interroger sur l’impact indirect de l’aménagement du Canal Seine-Nord qui pourrait abaisser le niveau de la nappe de la Sensée et donc accroître les besoins en eau potable vers la Sensée.

 

[1] A noter que les chiffres disponibles ne prennent en compte que les prélèvements soumis à autorisation ou déclaration. Il n’est donc pas possible de connaître les prélèvements cumulés des forages agricoles et de loisirs inférieurs à 10 000 m3/an (rubrique 1.1.2.0 de la nomenclature des opérations soumises à autorisation ou à déclaration en application des articles L214-1 à L214-3 du code de l'environnement).

[2] Ce qui signifie que les réseaux qui acheminent l’eau depuis le captage jusqu’au robinet du consommateur ont un taux de perte de 20 % dû à des fuites.