Des mesures pour maîtriser les sources de pollutions diffuses et diversifiées, à l'origine d'une mauvaise qualité de l'eau

27 avril 2020

Les mesures du SAGE Scarpe aval révisé

Les principales problématiques de qualité de l'eau sont liées au fonctionnement des réseaux de collecte des eaux en temps de pluie, entraînant des rejets et surverses dans les milieux naturels, aux stations d’épuration et aux pollutions ponctuelles liées aux pratiques agricoles et non agricoles (communales, domestique, industrielles etc.). 

Pour regagner une qualité d’eau nécessaire à l’équilibre des milieux aquatiques mais également à l’approvisionnement en eau potable, le SAGE Scarpe aval révisé indique les mesures suivantes :

  • Poursuite de l’opération de reconquête de la qualité des eaux dans les périmètres de protection de captage : ORQUE Scarpe aval sud

Mesures 47, 48

  • Gestion des eaux pluviales renforcée favorisant l’infiltration au plus près du point de chute de la goutte de pluie via notamment la réalisation de zonages pluviaux et la réduction des rejets en milieux naturels

Mesures 12, 13, 43, 44, 49 à 52, 71 à 74

Règle 4

  • Amélioration des rendements des systèmes d’assainissement par notamment des règlements d’assainissement

Mesures 53 à 56

  • Amélioration de la connaissance de la qualité de l’eau via une campagne de mesure de celle-ci et un bilan biannuel des structures compétentes en assainissement

Mesures 57, 58

  • Communication accrue auprès des particuliers, usagers, artisans, commerçants et industriels sur leur impact sur la qualité de l’eau en accord avec une accélération du passage en zérophyto pour les communes

Mesures 59, 60, 62

  • Projet d’agriculture durable préservant la ressource en eau par l’utilisation de techniques agricoles réduisant les traitements phytosanitaires, le développement de l’agriculture biologique ou encore des expérimentations environnementales

Mesure 61

  • Promotion des énergies renouvelables sans le moindre impact qualitatif ou quantitatif sur l’eau

Mesure 63

  • Zones végétalisées épuratoires expérimentées au niveau des surverses de déversoirs d’orage

Mesure 64

En savoir plus

11 janvier 2022

Intégrer l’eau dans l’urbanisme, pour une ville résiliente face au changement climatique

Eau, urbanisme et changement climatique, pour une ville résiliente face au changement climatique Les élus du bassin-versant Scarpe aval, leurs équipes, les bailleurs et les bureaux d’études spécialisés ont pu assister le mardi 14 décembre 2021 à une journée sur la thématique de l'eau et l'urbanisme en lien avec le changement climatique. La matinée a consisté en une série de conférences en salle et l'après-midi en une visite sur le terrain de trois projets d'aménagement ayant intégré cette prise en compte. Téléchargez ici les supports de la matinée au format pdf Compte-rendu de la matinée Quel

7 mars 2022

Les ateliers du plan d'action du SAGE

Deux jours pour se mettre en action ! C'est à l'issu de deux journées, les 04 et 07 octobre 2021, que les acteurs de la gestion de l'eau du bassin versant Scarpe aval (agriculteurs, communes, intercommunalités, syndicats, pêcheurs, associations, services de l'Etat...) ont pu esquisser un projet de plan d'action du nouveau SAGE Scarpe aval. En effet, ce sont 51 personnes présentes le lundi et 48 le jeudi qui ont mis en avant : 20 actions déjà existantes portées par leurs structures, 62 actions déjà existantes mais à renforcer, 73 nouvelles actions à créer. Avec un total de 155 actions, chaque

7 mars 2022

Sondage sur les attentes des élu·e·s vis-à-vis des enjeux de l’eau

Sondage sur les attentes des élu·e·s vis-à-vis des enjeux de l’eau Pour que les élu·e·s des 75 communes du bassin versant de la Scarpe aval et/ou des 66 communes du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, aient toutes les informations nécessaires pour faire des choix éclairés sur la thématique de l'eau, des journées thématiques annuelles sont proposées depuis quelques années par l'animatrice du SAGE Scarpe aval. Pour affiner ces journées, un sondage a été envoyé aux élu·e·s, pour mieux cibler vos besoins et vos attentes. Résultats du questionnaire 80 % des élu·es souhaitent en savoir plus sur les